1 001 visages
de la Naturopathie

Par Nadège LEPERLIER-GADALPublié le 21 décembre 20170

Depuis que l’Homme existe, il s’est toujours soigné avec les plantes, l’argile, l’eau, les aliments, le jeûne…tout comme les animaux. Puis, ces connaissances empiriques, devinrent peu à peu des techniques thérapeutiques. La naturopathie que nous connaissons aujourd’hui descend directement d’Hippocrate (v. 460 av. J.-C.-v. 377 av. J.-C.). Il s’agit bien du médecin de la Grèce antique dont s’inspirent toujours les médecins allopathes français. Et c’est avec Hippocrate que les grandes bases de la Naturopathie vont naître.

Naturopathie, une philosophie et un art de vivre

La Naturopathie est à la fois une philosophie, une médecine et un art de vivre dans le respect des Lois Biologiques Humaines et de la Vie.  Tout ce qui concerne la Naturopathie est orienté vers la Santé et en aucun cas vers la maladie, domaine exclusif de l’allopathie.
La Naturopathie est la discipline par excellence de l’hygiène de vie saine personnalisée pour optimiser à leur maximum les corps physique et énergétique, et ainsi offrir aux émotions et aux pensées un support de qualité pour circuler librement. La Naturopathie est une médecine dite :
– douce :  seules les techniques naturelles sont utilisées.
– préventive : le capital santé est optimisé.
– éducative : le Naturopathe enseigne  au consultant comment comprendre, améliorer et entretenir seul sa propre hygiène de vie.
– holistique : l’individu est considéré dans sa globalité

La Naturopathie, une enseignante des Lois Universelles de la Vie

Apprendre la Naturopathie, c’est apprendre à observer comment la Force Vitale se manifeste dans la matière, comprendre ses Lois Universelles et ensuite s’y conformer, pour permettre à la Vie de prospérer. Nier ces Lois Universelles entraîne l’être humain dans une lutte permanente contre lui-même. Il ne comprend pas et malmène par ignorance son corps physique, dilapide son énergie, résiste à l’expression de ses émotions, coupe toute connexion avec son intuition et sa sagesse naturelle. Et puis un jour, épuisé, il cède et tout ce qui était retenu jaillit d’un seul coup dans une tempête holistique : maladie grave, burn-out, dépression… les manifestations sont vastes.
La Naturopathie enseigne ces Lois Universelles. Il appartient donc à chacun de se responsabiliser c’est-à-dire de les étudier et de les mettre en pratique en permanence pour être en accord avec la Vie.

La Naturopathie, un outil de développement personnel

Pour moi, la Naturopathie est bien plus qu’une simple médecine de santé Naturelle. Elle est aussi un outil de développement personnel. Elle ouvre la voie à l’exploration de ses champs émotionnel et mental pour en détricoter les nœuds et libérer les blocages. On peut y associer toutes sortes de techniques, puisque la Naturopathie enseigne des méthodes et des stratégies globales que les professionnels ajustent parfaitement aux spécificités de leurs consultants.
Par exemple, les techniques psycho-énergétiques comme l’E.F.T. (Emotional Freedom Technic)  permettent d’accompagner une personne volontaire pour libérer et faire circuler les énergies de son corps physique, pour lever les blocages émotionnels, les croyances limitantes et ancrages du mental. L’individu acquiert de plus en plus d’autonomie, de sérénité, de vitalité et de confiance en soi. Il développe ainsi une meilleure « Écoute de Soi » et en même temps son intuition.
D’autres techniques, comme la PNL (Programmation Neuro-Linguistique), ou la psychologie positive, lui permettent d’identifier et de maîtriser ses pensées pour maintenir un état d’être positif. Toutes ses libérations lèvent le voile sur ses véritables aspirations. Ainsi, fort de ses nouvelles perspectives et ressources, il est plus facile de poser des actes concrets pour se réaliser pleinement. C’est l’alignement avec son Essence pour vivre dans la joie et l’abondance. Et pour arriver à un tel degré de maîtrise de son être, il faut commencer par la base que nous enseigne la Naturopathie.

L’origine ancestrale de la Naturopathie

La Naturopathie n’est aucunement liée à un quelconque mouvement New Age du 20è siècle, ni à aucune mode éphémère et fugace.  Bien au contraire ! Elle prend sa source chez nos ancêtres lointains. Cependant, nous avons retenu le nom d’Hippocrate (v. 460 av. J.-C.-v. 377 av. J.-C.) comme père de la Naturopathie puisque ses écrits sont parvenus jusqu’à nous.
Mais il est évident que ce savoir existait bien avant l’apparition de l’écriture. Hippocrate fut simplement un des premiers à le mettre par écrit. Il écrivit de nombreux ouvrages dans lesquels il détailla aussi bien les maladies que les principes de maintien de la santé et des lois universelles de la vie. Il ne les dissociait jamais. Mais, au fil du temps, ces deux notions ont été étudiées et développées séparément pour aboutir aujourd’hui à deux disciplines distinctes : la médecine moderne pour se concentrer sur la maladie, et la naturopathie qui s’occupe des processus du maintien ou retour à la santé. Les deux visions ont donc la même origine. Elles sont les deux faces d’une seule médaille.
L’héritage direct d’Hippocrate pour les Naturopathes sont les principes fondamentaux suivants. Ils constituent en quelques sorte un code de conduite, une éthique.
Avant tout ne pas nuire – « primum non nocere » ; Le pouvoir de la nature guérit – « vis medicatrix naturae » ; Identifier et éliminer les causes – « tolle causam » ; Détoxifier et purifier l’organisme – « deinde purgare »;  La naturopathie enseigne – « docere ».

Quelques citations d’Hippocrate

« Recherchez la cause et traitez-la, recherchez la cause de la cause et traitez-la, recherchez la cause de la cause de la cause et traitez-la. »
« La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin. »
« Que ton aliment soit ta seule médecine. »
« L’Homme doit harmoniser l’esprit et le corps. »
« Tels sont les yeux, tel est le corps. »
« C’est la nature qui guérit les malades. »
« Si tu es malade, recherche d’abord ce que tu as fait pour le devenir. »